Annecy 2017, Festivals

Annecy 2017 : Jour 3

Moi, la chaleur et Annecy 3

Troisième jour de festival à Annecy, et la chaleur et le soleil sont toujours bien présents. Pas vraiment de quoi se plaindre me direz-vous, sauf quand on est entassés dans les files d’attente.

Après une courte nuit, on démarre la journée à 9h30 à la salle Pierre Lamy avec un work in progress consacré au film d’animation Godzilla : Planet of the Monster. L’équipe japonaise est présente pour nous le présenter.

Malheureusement ce WIP s’annonce assez décevant car à part un synopsis et quelques concept art ainsi qu’une affiche, on n’apprendra pas grand-chose sur le film. Alors le réalisateur nous présente des personnages, mais il dit en même temps qu’il ne peut pas trop en dire. Bref on en ressort plutôt déçus et on se dit qu’on aurait mieux fait de dormir un peu plus.

On reste à la salle Pierre Lamy pour un second work in progress, cette fois-ci consacré à l’adaptation cinématographique de la BD Petit Vampire de Joann Sfar qui en sera aussi le réalisateur. Et c’est un Joann Sfar plus en forme que jamais qu’on rencontre. Petit à petit ce qui devait être un WIP se transforme en une masterclass de l’auteur-réalisateur. Passionné et passionant, Joann Sfar nous parle de son film Petit Vampire en nous montrant quelques images. Mais c’est aussi l’occasion pour lui de parler des animateurs et du cinéma d’animation en général. Se permettant des critiques à l’égard des producteurs français et des distributeurs qui ne mettent pas les moyens dans les promos des films. Un moment véritablement passionnant et marquant de ce festival ! On notera que le film Petit Vampire sortira en fin d’année 2018 !

Juste après on fonce à la salle Bonlieu pour essayer d’avoir une dédicace de Pierre Gofin, le réalisateur de Moi, Moche et Méchant 3. Malheureusement, beaucoup trop de monde et pas assez de temps pour tout le monde.

On a désormais un peu de temps libre dans ce festival. Il va même devenir difficile de caser des films vu que les horaires ne sont pas forcément pratique pour enchaîner. On prend donc le temps de manger et de bronzer au lac d’Annecy.

On revient à la salle Bonlieu pour le goûter et une séance de dédicaces d’Antoon Krings pour le film Drôles de Petites Bêtes. Adapté de ses propres livres pour enfants qui fêtent cette année leur 20ème anniversaire.

Après la signature on enchaîne immédiatement avec le film. Il s’agit d’une immense avant-première étant donné que le film sort le 23 décembre prochain. Le film s’avère plein de bons sentiments mais reste clairement destiné aux plus petits. Le message du film est classique tout comme sa forme. Il est évident que les plus grands s’ennuieront assez vite. La technique d’animation 3D est elle aussi vraiment destinée aux plus jeunes. Un petit mot sur le doublage VF, on retrouve les voix de Kev Adams pour Loulou le poux et de Virginie Efira.

On enchaîne immédiatement avec l’événement de la journée, il s’agit de l’avant-première mondiale de Moi, Moche et méchant 3. Un monde fou fait déjà la queue, ceux qui n’ont pas réussi a avoir de réservations attendent même depuis plus de 5h !!

L’ambiance est à son comble, les badges presses ont mêmes le droit à des places réservées, ce qui fait vraiment plaisir. Universal nous gâte avec des goodies (des bâtons de colle notamment et des ballons gonflables). La salle s’amuse et lance les ballons dans la salle en plus des traditionnels avions en papiers.

Les réalisateurs viennent présenter le film comme d’habitude. Et en ce qui concerne le troisième volet de la saga, il est très largement supérieur aux deux autres. Certes il y a beaucoup de facilités et il ne révolutionne absolument rien. Il se perd même parfois dans une ambition scénaristique à quatre arcs mais le film divertit grâce à un bon méchant et un véritable hommage aux années 1980 dans ses thèmes, références et bande son ultra efficace. Il s’agit d’une grosse production et ça se ressent mais on passe un bon moment et c’est parfait pour l’été. Même si les aventures de Gru et des Minions ne semblent toujours pas terminées vu que l’histoire laisse une grande porte ouverte à des suites !

Et voilà comment s’achève la première moitié du festival d’Annecy, le temps de faire un petit tour à la soirée et on retourne se coucher avant une nouvelle journée qui s’annonce très riche une fois de plus malgré le premier orage !

Ilan Arfi