BIFFF 2016, Festivals

BIFFF 2016 : Carnet de Bruxelles Jour 11 & 12 + Palmarès

BIFFF 2016 clap de fin

pins.indd

Ca y est, le festival est terminé et a livré son verdict mais, avant ça, retour sur les 2 derniers films que nous y avons vus : Southbound et, le film de clôture, Mi Gran Noche d’Alex de la Iglesia.

Southbound est une anthologie réalisée par plusieurs réalisateurs. C’est un film absolument brillant à tous niveaux. Les différents segments s’enchaînent de manière fluide et naturelle pour former une boucle temporelle saisissante. Comme bien souvent, tous les segments ne sont pas égaux mais la qualité générale est excellente. Mention spéciale au segment « L’accident » se déroulant dans un hôpital. C’est effrayant, ultra gore, complètement malsain et fait son petit effet. Les effets spéciaux sont également admirablement bien réalisés ce qui pourrait paraître surprenant vu le maigre budget de cette production.

Last but not least, Mi Gran Noche du génialissime Alex de la Iglesia, un habitué du festival.

Mi Gran Noche, c’est l’histoire d’un chômeur qui doit aller faire de la figuration dans une émission de nouvelle année (tournée des mois à l’avance). Entre sa voisine qui porte la poisse, les présentateurs de l’émission qui se tapent dessus et les invités vedettes qui se font des coups bas, l’ambiance est tendue. C’était sans compter sur la grève d’une partie du personnel. Bref, tous les éléments sont réunis pour que le cocktail soit réussi, ce qui est le cas. C’est fou et très drôle. Le seul petit souci est que, le film est tellement intense que ça donne des inégalités dans le rythme. Du coup, certains effets perdent de leur puissance. Cela dit, même si c’est un Alex de la Iglesia plus mineur, il n’est reste pas moins un bon film devant lequel on passe un excellent moment.

Passons maintenant au palmarès dont voici les principaux prix.

Le jury International (Jaume Balaguero, Bai Ling, Marc Caro, Luigi Cozzi et Jasna Kohoutova)

a décidé de récompenser les films suivants :

-Mention spéciale pour The Arti : The Adventure Begins de Huang Wen Chang

-Corbeau d’Argent : Seoul Station de Yeon Sang-ho

-Corbeau d’Argent : The Phone de Bong-joo Kim

-Corbeau d’Or : I Am A Hero de Shinsuke Sato

Alors qu’on avait vu quasiment tous les films en compétition internationale, on a malheureusement raté deux des films gagnants dont le lauréat du Corbeau d’Or. Mais, qui dit programmation riche dit choix. Et, concernant I Am A Hero, c’était soit ça soit Southbound, film qui, comme dit plus haut, nous a énormément emballés.

Le jury Européen (Olivier Mortagne, Monique Licht, Nancy Ngoma, Freddy Thielemans, Pierre Beaudot, Manu Dacosse, Sacha Feiner) a décidé de remettre le Méliès d’Argent à Demon de Marcin Wrona.

Demon remporte le Méliès d’Argent et est donc automatiquement qualifié pour le Méliès d’Or qui sera remis en fin d’année. Reste à voir qui seront ses concurrents.

Le jury Thriller (Ana Garcia, Joëlle Baumerder, Gorian Delpâture, Michel Dufranne) a décidé de récompenser The Photographer de Waldemar Krzystek.

Le choix de The Photographer n’est pas mauvais mais, ça n’est sans doute pas le thriller le plus enthousiasmant.

Le jury 7e Parallèle (Georges Lini, Maxime Dieu, Joost Vandecasteele, Geoffrey Claustriaux) a décidé de récompenser Traders de Rachael Moriarty et Peter Murphy.

Le prix du Public revient pour la deuxième fois, après Ghost Graduation en 2013, à Javier Ruiz Caldera pour Spy Time.