Critique : Les Femmes du bus 678, de Mohamed Diab

En écho aux événements salvateurs de la place Tahrir, Mohamed Diab mène avec son film Les femmes du bus 678 une autre révolution : celle qui s’oppose au harcèlement sexuel, libère la femme du joug machiste en l’estampillant femme moderne. Le propos est à soutenir, la forme un peu moins. Explications.

Critique : W./E., de Madonna

Pour son second film en tant que réalisatrice, Madonna s’empare d’une romance qui a traversé l’histoire tout en restant très méconnue du grand public. Si la chanteuse n’est guère très convaincante en musique, aurait-elle trouvée dans le septième une nouvelle source d’inspiration ?