Non classé

Critique : 17 filles, de Muriel et Delphine Coulin

Voici le premier long-métrage des sœurs Coulin. Un film Lorientais, qui énonce la vie de 17 adolescentes et d’un fait-divers bien étonnant…

 

17 filles, de Muriel et Delphine Coulin affiche
17 filles, de Muriel et Delphine Coulin affiche

 

Dans une petite ville au bord de l’océan, dix-sept adolescentes d’un même lycée prennent ensemble une décision inattendue et incompréhensible aux yeux des garçons et des adultes : elles décident de tomber enceintes en même temps. Ce film est inspiré d’un fait divers survenu en 2008.

 

 

« Peut on empêcher une jeune fille de rêver? »

Voici toute la question. Ce film se base sur des faits réels survenue aux États-Unis en 2008, dans la ville de Gloucester. Ce sujet a fait scandale, et les deux réalisatrices en ont profité pour remettre cette histoire au goût du jour, avec des jeunes filles françaises cette fois-ci. Les cinéastes ont dû voir environ 600 filles afin de pouvoir trouver les 17 adolescentes du film. Le résultat final donne un mélange d’actrices pétillantes, bien que  sans aucune expérience, et d’autres qui en ont un peu plus, comme : Louise Grinberg que l’on a pu retrouver notamment dans Entre les murs, de Laurent Cantet, Roxane Duran dans Le Ruban Blanc, de Michael Haneke et Esther Garrel (fille du réalisateur Phillipe Garrel) qui a aussi joué dans Apollonide – Souvenirs de la maison close, de Bertrand Bonello.

Un film qui ne nous apprend rien  et donc par définition qui laisse le spectateur perplexe, vis-à-vis de la soi-disante morale. Mais en revanche le spectateur ne reste pas sans voix sur la prestation des actrices et surtout sur celle de l’actrice principale qui n’est autre que Louise Grinberg. Cette jeune actrice a une très belle allure à l’écran, mais elle arrive aussi  a convaincre le public par sa prestation, tout en sincérité. De toute façon quelque soit les personnages, elles ont toutes réussi (qu’elles soient actrices confirmées ou non) à faire passer quelque chose, que ce soit physique ou dans leurs paroles.

17 filles, de Muriel et Delphine Coulin
17 filles, de Muriel et Delphine Coulin

17 filles,  a un thème qui est réaliste. Les filles ont bien montré la véritable vie des adolescentes de nos jours. C’est-à-dire, des jeunes demoiselles qui veulent grandir plus vite qu’il ne le faudrait, qui voudrait qu’on les considère comme des adultes, elles pensent en être capable car elles se basent sur ce qu’elles ont vu, de l’expérience de leurs parents. Mais en faite elles sont tout le contraire de ce qu’elles voudraient êtres, la seule chose qu’elles « savent faire », c’est rêver. Delphine et Muriel Coulin nous livrent un beau film sur l’adolescence, ses peurs, ses joies, ses ambitions, non sans vérités criardes, un peu à la façon d’un Virgin Suicides, qui était un premier film (pour Sofia Coppola) sur un groupe d’adolescentes, avec une certaine Kirsten Dunst…

L’avis : Un bon film sur l’adolescence d’aujourd’hui avec une bonne mise en scène, avec un bon choix de la musique et une certaine originalité du fait qu’une bonne partie des scènes se passent sur les plages Lorientaises.