Comédie, Critiques de films

Critique : Bad Moms 2 de Scott Moore & Jon Lucas

Over & over

Comme toutes les mères de famille, Amy, Kiki et Carla angoissent à l’approche de Noël.
Entre les cadeaux, la cuisine, la décoration, l’organisation et la préparation, c’est toujours les mêmes qui s’y collent… Et pour compliquer les choses, leurs propres mères, exigeantes et critiques, s’invitent à la fête !
Au bout du rouleau, elles décident de prendre les choses en main et de s’éclater. Cette année l’esprit de noël va sérieusement trinquer…

Le duo Moore & Lucas a encore frappé. Leurs premiers méfaits, c’était l’épouvantable 21 & over. Ils s’étaient ensuite rattrapés avec Bad Moms premier du nom. Ce n’était pas incroyable non plus et surfait sur une vague de films parentaux mais c’était plutôt drôle et relativement réussi dans l’ensemble. Il faut dire que le casting était assez sympathique. Bref, ça n’est pas non plus resté dans les annales mais bon, le film a eu suffisamment de succès pour qu’une suite soit mise en chantier. Mais contrairement à Very Bad Dads 2 qui a réussi à fournir une suite de qualité plus ou moins équivalente à celle du premier, Bad Moms 2 se vautre lamentablement.

Le hasard fait parfois bizarrement les choses. Bien qu’ils soient différents, Very Bad Dads 2 et Bad Moms 2 ont en commun l’idée centrale du film. Dans les deux cas, les parents (les pères dans VBD2, les mères dans Bad Moms 2), débarquent pour fêter Noël avec leur famille. Dans les deux cas, il s’agit de parents qui doivent montrer aux leurs qu’ils savent mener leur vie sans devoir perpétuellement recevoir des conseils et leçons de leur part. Dans les deux cas, il s’agit aussi de renouer une relation avec les parents car, avec les dissensions, certains se sont parfois un peu perdus.

La différence majeure entre les deux films c’est que, d’un côté, on en a un très drôle, qui y va à fond dans ce qu’il veut faire tandis que l’autre est parfois un peu trop consensuel et complètement stupide. L’humour est vraiment très bas de plafond dans Bad Moms 2. Pourtant il y a du potentiel et, de rares gags fonctionnent mais, dans l’ensemble, c’est franchement raté. Pourtant, les comédiennes, Mila Kunis, Kristen Bell et Kathryn Hahn en tête, font leur possible mais c’est largement insuffisant. Parmi les nouveaux visages, Susan Sarandon s’en tire le mieux.

Blagues ratées, humour gras, mise en scène inexistante, scénario mal torché, c’est la formule du dernier né de chez Scott Moore et Jon Lucas. A aucun moment cette suite ne convainc. Ce ne sont pas les deux trois blagues qui vont peut-être faire esquisser un sourire qui sauvent le film, ni même les comédiennes qui donnent pourtant du leur. Bref, c’est à oublier. Et vite.