Action, Critiques de films, Deauville 2017, E-cinéma/VOD/Vidéos, Thriller

Critique : Kidnap de Luis Prieto

You took the wrong kid

 

Karla (Halle Berry), mère célibataire, essaye tant que bien que mal de lier les deux bouts pour pouvoir continuer à avoir la garde de son fils. Un jour alors qu’ils se baladent tous deux dans un parc d’attraction, celui-ci disparait. Il est kidnappé. Elle a juste le temps de le voir rentrer dans une voiture et décide alors de les suivre pour le récupérer. Kidnap est un film de Luis Prieto qui a notamment réalisé le remake de Pusher. Il ne sortira qu’en e-cinema en France.

Ce film est tout simplement une grosse blague. Les ficelles narratives sont énormes, l’interprétation excessive et absolument rien n’est crédible. Mais en fait, tous ces défauts font qu’il est simplement génial d’une manière tout à fait naïve. Il faut commencer par l’interprétation d’Halle Berry, très premier degré, qui passe une bonne partie du film à se parler à elle-même, toute seule dans sa voiture. Le reste du casting est tout simplement parfait. Le couple de ravisseurs (Michelle Devito et Christopher Berry) ressemble aux électeurs moyens de Trump : des sortes de white trash absolument dégueulasse. A croire que cela n’a pas été fortuit. D’autant que le contraste avec la dignité et la décence d’Halle Berry est assez saisissant.

Les scénaristes se sont également fait plaisir. Que ce soit dans la scène d’introduction où on la voit bosser en tant que serveuse face à des clients exigeants et on ne peut plus désagréables. Ou mieux encore lors d’une des scènes finales où elle sort un superbe « You took the wrong kid » avec une conviction assez forte. C’est grossier mais ça fait plaisir.

En somme, on pourrait dire que Kidnap est une sorte de nanar avec des moyens financiers, certes, mais avec une naïveté et un mauvais gout tout à fait appréciable au final. Regardez-le si vous voulez passer un moment sans prise de tête.