Critiques de films, Drame

Critique : La monnaie de leur pièce d’Anne Le Ny

Petits problèmes de riches

Paul, Nicolas et Charlotte, trois frères et sœur, ont toujours pensé qu’ils hériteraient de la riche tante Bertille. Hélas pour eux, à la mort de la vieille dame, ils découvrent qu’elle a tout légué à Eloïse, cette cousine exaspérante et pot-de-colle qu’ils n’avaient pas vue depuis longtemps. En faisant à nouveau irruption dans leur vie, que cherche-t-elle exactement ?

Voici déjà le cinquième film d’Anne Le Ny en tant que réalisatrice. Dix ans après s’être lancée dans la réalisation, et après une pause de quelques années, la voici de retour derrière les manettes. Après des histoires familiales et d’amitiés, voici les questions d’argent. Et de famille.

Il ici question d’héritage qu’une famille de trois enfants devait recevoir mais, la vieille tante les a, au dernier moment, supprimé de son testament. A la place, c’est leur cousine qui a tout reçu. Comme cette dernière ne compte pas les escroquer, elle va leur donner quelque chose. Cela va se faire sous forme de projets à défendre oralement et, s’ils plaisent, Eloïse (la cousine donc), les financera. C’est une espèce de vengeance gentille pour cette fille naïve qui servait de souffre douleur à ses cousins quand ils étaient petits.

Moqueries, espiègleries, coups bas, les affaires d’héritage et de répartitions sont souvent des moments difficiles susceptibles de créer des tensions familiales. Anne Le Ny l’a bien compris et a donc voulu s’amuser avec tout cela. Au vu du pitch, on peut s’imaginer sans peine toutes sortes de situations drôles ou, en tout cas, ayant le potentiel pour l’être. Comme bien souvent, le résultat est inégal. Au niveau de l’humour, il y a quelques réussites mais, pour le reste, c’est on ne peut plus laborieux.

Le film ne raconte pas grand chose, tourne un peu en rond et, a surtout un problème de personnages. On dirait qu’Anne Le Ny n’a pas su quoi comment exploiter au mieux ses différents personnages. Pourtant, en prenant une fratrie de deux garçons et une fille, il y avait clairement moyen d’aller dans plusieurs directions dignes d’intérêt. Les personnages étant en peine, les acteurs le sont tout autant. Ce n’est pas eux qui relèvent le niveau bien qu’ils tentent de faire de leur mieux.

En sortant de la salle, on a plus le sentiment d’avoir perdu son temps qu’autre chose. C’est très anecdotique, brouillon, pas très bien écrit, que ce soit l’histoire ou les dialogues, pas toujours drôle, pas vraiment intéressant et pas toujours bien joué non plus. Les idées sont là mais terriblement mal exploitées et le résultat est sans appel.