A l'affiche, Comédie, Critiques de films, Drame

Critique : Lady Bird de Greta Gerwig

Petit oiseau prêt à quitter le nid

Christine « Lady Bird » McPherson a une vie particulièrement difficile : elle habite dans la « petite » ville de Sacramento qu’elle trouve sans intérêt, elle a une mère au fort caractère un peu trop présente, des camarades de classe qu’elle trouve un peu trop superficiels mais à qui elle voudrait plaire quand même. Elle ce qu’elle voudrait, c’est la vie de bohème dans une grande ville comme New-York en laissant derrière elle tout cela. Mais est-ce réellement ce qu’elle veut ?

Greta Gerwig a décidé pour son premier film de parler de son adolescence. Comme son personnage, elle a grandi à Sacramento, a une mère infirmière et a été dans un lycée catholique. On retrouve aussi dans Lady Bird sa verve, son esprit de contradiction et sa vivacité qu’on apprécie tellement déjà dans sa carrière d’actrice. C’est donc avec plaisir qu’on la retrouve derrière la caméra. Le rythme est rapide et elle sait garder une certaine distance avec ses personnages qu’elle juge avec bienveillance et ironie.

D’un point de vue technique et esthétique, le film sans être un chef d’œuvre, tient la route. On sent l’amour de sa ville natale par des plans frontaux bien construits et une lumière douce et chaleureuse. Le casting est composé de têtes déjà bien connues, Saoirse Ronan dans le rôle principal, mais aussi d’acteurs dont on devrait entendre parler bien plus à l’avenir, Timothée Chalamet à l’affiche dans Call me by your name, ou encore Lucas Hedges actuellement dans 3 billboards.

Coming of age finalement assez classique, Lady Bird reste tout de même une petit bulle de bonne humeur très agréable à regarder. L’ensemble est assez prenant et les personnages sont plutôt attachants. La relation mère/fille et l’attitude du personnage font penser à Bliss (whip it) de Drew Barrymore qui est également un film assez réussi sur le sujet et l’un de mes films « doudou ». Bien sûr, je ne pense pas qu’il plaise à tout un chacun, l’univers de Greta Gerwig étant assez particulier et pour un public relativement ciblé.

Lady Bird est un joli petit film sur l’adolescence servi par des acteurs assez attachants. On y retrouve la patte de Greta Gerwig que j’affectionne tout particulièrement qui se livre dans ce film en bonne partie autobiographique. Elle montre que derrière sa vie de New-Yorkaise se cache une jeune fille qui s’est cherché loin de la vie mondaine et sous le soleil de la Californie.

Entre conflits avec sa mère, qui ne sont en réalité que des marques d’amours, amours débutants et paraître adolescent, le film fait un portrait de la jeunesse un peu trop sûre d’elle et pourtant si candide.