Comédie, Critiques de films, Musique

Critique : Pitch Perfect 2 d’Elizabeth Banks

La bande de Pitch Perfect revient dans un second volet qui va vous faire chanter et danser tout l’été ! 

Affiche de Pitch Perfect 2
Affiche de Pitch Perfect 2

Les Barden Bellas sont de retour pour faire vibrer le monde dans Pitch Perfect 2, suite de The Hit Girls qui racontait l’histoire d’une bande d’adorables jeunes filles un brin marginales qui n’avaient qu’un point commun : leurs voix inoubliables lorsqu’elles chantaient ensemble et ne formaient plus qu’un. Cela fait trois ans que les Bellas se sont imposées comme le premier groupe exclusivement féminin à remporter un titre national grâce à leurs voix, leur style et leur attitude reconnaissables entre toutes. Mais lorsqu’elles se retrouvent radiées suite à un scandale qui risque de compromettre leur dernière année à Barden, nos trois championnes à l’esprit combatif estiment que, cette fois, elles ont perdu la partie. Alors qu’il ne leur reste qu’une occasion de reconquérir leur titre, les Bellas doivent se battre pour avoir le droit de concourir au championnat du monde de chant a capella de Copenhague. Entre la pression de la compétition musicale et la peur de rater leur année de Terminale, les Bellas devront se serrer les coudes pour retrouver leur voix et remporter le championnat…

Après l’immense succès critique et public du premier opus, Pitch Perfect revient dans un second volet qui ne résigne absolument pas sur les moyens. Une suite supérieure au premier film !

Universal avait totalement raté sa promo française du premier Pitch Perfect. Ne sachant pas à qui vendre le film, la décision avait été prise d’en faire un teen movie pour jeune fille. En témoigne sa traduction de titre à l’époque en The Hit-Girls. Misant à l’époque sur Anna Kendrick qui avait eu un second rôle dans Twilight, le studio pensait donc bien vendre ce films aux adolescents. Mais au contraire, le film s’adresse avant tout au cinéphile et deviendra par la suite un phénomène grâce à la cup song reprise par tous les professeurs de musique pour enseigner le rythme à l’école !

Trois ans après, la suite revient et cette fois-ci, Universal ne fait pas la même erreur et décide de faire un raz–de-marée estivale avec Pitch perfect 2. Notez que cette fois ci, le titre original reste le même. Becca, Fat-Amy, Chloé et les Bellas sont donc de retour et elles frappent très fort ! Le film est cet fois ci réalisé par l’actrice Elizabeth Banks qui reprend son rôle de Gail, la commentatrice des compétitions de chant. Un choix surprenant mais évident vu qu’elle était déjà productrice du premier film.

Extrait de Pitch Perfect 2
Extrait de Pitch Perfect 2

Après une scène d’introduction rythmé et drôle, le film nous plonge directement dans l’ambiance. Après avoir choqué le président des USA (oui oui Barack Obama fait bien un caméo), les Bellas se retrouvent privé de tournée et doivent à tout prix remporter les championnats du monde. Sauf qu’elles ont à faire au groupe allemand Das Sound Machine, un groupe qui possède des moyens titanesque. Sans compter que la leader Becca doit décider entre sa vie professionnelle dans le futur et les Bellas….

Pitch Perfect 2 réussit là où de nombreuses suites ont échoué. C’est à dire que le film livre du fan service. C’était une évidence même. Quand on va voir Pitch Perfect on souhaite revoir ce qui a fait le succès du premier mais ce fameux fan service est ici pour le scénario et n’est pas utilisé n’importe comment et ça fait plaisir !

Par ailleurs, le film parle surtout de la difficulté à démarrer dans la vie active et de la peur de se rendre dans l’inconnue et cela de manière réussi. Pitch Perfect 2 est surtout magnifique visuellement. Autant vous dire que les moyens sont présent et que les numéros de chants et de danses sont absolument fabuleux. De même en ce qui concerne la fameuse scène de Battle malgré un manque de spontanéité.

En effet, le film est un peu plus formaté « blockbuster » et on arrive clairement à découvrir les différents schémas scénaristiques.

Extrait de Pitch Perfect 2
Extrait de Pitch Perfect 2

Le scénariste Kay Cannon a cependant oublié  de traité de ses seconds rôles, surtout les personnages masculins. Là où le premier film avait réussit à trouver un équilibre, le second n’y arrive pas et efface quasiment les garçons au dépourvu du personnage Fat Amy. Même si Rebel Wilson est absolument incroyable dans cette suite et notamment pendant sa scène phare du solo, elle prend plus de temps de présence et c’est un petit peu regrettable. Cependant le duo de commentateurs à plus de présence et de meilleures répliques et c’est assez savoureux !

La nouveauté de Pitch Perfect 2 c’est l’arrivée du personnage d’Emily. Incarné par la ravissante Hailee Steinfeld (True Grit), l’actrice livre une performance étonnante dans un registre où on l’attendait pas forcément et autant dire que la voir aussi joyeuse, c’est très communicatif. Elle incarne donc Emily, une jeune fille qui débarque à la fac avec le rêve de rejoindre les Bellas car sa mère en était la leader du groupe à son époque. La mère est d’ailleurs jouée par Katey Sagal (Sons Of Anarchy) . C’est d’ailleurs dans le chant que la comédienne avait démarrer sa carrière !

Anna Kendrick et Brittany Snow sont toujours aussi impeccable en Becca et Chloé. l’alchimie fonctionne toujours autant comme pour tout le reste du groupe. L’humour du film lui est bien mieux que dans le premier, fini les gags scato sur le vomi, c’est plus mature et cela fait mouche à chaque fois. Sans compter qu’avec l’arrivée d’un groupe « méchant », le film s’avère plus jouissif  et palpitant, le tout en multipliant les clins d’œils.

Pitch Perfect 2 est une réussite incroyable. Supérieure à son prédécesseur, le film est visuellement sublime et les reprises ne vous donneront qu’une envie: celle de vous lever de votre siège et de chanter et danser dans la salle. Rare sont les films qui en sortant de la salle vous donne une telle joie de vivre. Pitch Perfect 2 s’impose indéniablement comme la comédie de l’été !!