A l'affiche, Critiques de films, Drame, Sorties Belgique

Critique : Thank You For Your Service de Jason Hall

Après la guerre…

Adaptation du livre du journaliste David Finkel sur le syndrome de stress post-traumatique des vétérans US des guerres d’Irak et d’Afghanistan.

La guerre et les Etats-Unis, c’est une longue « tradition ». Les films qui en parlent sont donc légions. La Seconde Guerre Mondiale, la guerre du Vietnam, la guerre de Corée, la première guerre du Golfe, celle d’Afghanistan et, enfin, celle en Irak sont régulièrement le sujet de métrages, souvent l’occasion de montrer la grandeur de l’armée américaine, sa gloire ainsi que celle du drapeau américain et son hymne. Cette recette est d’ailleurs bien souvent une source d’irritation auprès du public du reste du monde, las de ce sempiternel patriotisme.

Jason Hall, scénariste d’American Sniper, signe ici son premier film et un nouveau scénario, adapté d’un livre de David Finkel. Ici, il s’intéresse au stress post-traumatique. Le sujet est régulièrement abordé dans les films parlant de la guerre. La différence, c’est qu’ici, c’est le sujet principal. Le film s’attarde sur Adam Schumann et ses collègues. Au départ, tout semble aller pour le mieux, certains semblent accuser le coup et vivre le retour à la « normale » mieux que d’autres. Bien entendu, cela ne sera pas le cas très longtemps.

Si Adam Schumann est le personnage principal, il n’est pas le seul que l’on suit. Ses camarades vivent différemment ce retour, l’occasion pour Hall d’aborder la problématique sous plusieurs angles. Il y a celui qui pète un plomb immédiatement, celui qui glisse petit à petit vers une pente dangereuse, l’autre qui culpabilise par rapport à la morte d’un camarade, mort dont il se sent en partie responsable. Le retour en famille, les démarches pour tenter d’avoir de l’aide au service des anciens combattants, les aides extérieures, les sujets ne manquent pas. Cela permet à Jason Hall de brosser un portrait plus ou moins complet du sujet. Il illustre tant les choses positives que négatives, ces dernières étant évidemment plus nombreuses. C’est cette volonté de vouloir montrer principalement, presque uniquement, les démarches entreprises par les soldats à leur retour et leurs travers qui font que Thank you for your service se détache des autres films de guerre. D’une certaine façon, c’est un prolongement de Voir du pays, film français de l’an dernier qui traitait de ces couloirs de décompression pour les soldats revenant de la guerre.

Miles Teller a le rôle principal et peut montrer d’autres facettes de son jeu. Après Bleed for this plus tôt cette année, Miles Teller étend sa palette en allant dans des univers tous aussi différents les uns que les autres. A souligner également la présence de Joe Cole, tête d’affiche de A Prayer Before Dawn dont on vous a déjà parler. Enfin, il faut également mentionner Haley Bennett, Amy Schumer, ou encore le génial Beulah Koale qui sont tous excellents voire surprenant pour certains.

Bref, Thank you for your service est un film qui aborde les conséquences de la guerre sur ses artisans, les soldats. En cela, il se détache de la majorité des films ayant des thématiques similaires et c’est déjà pas mal. Dommage que la mise en scène ne soit pas particulièrement mémorable et que, parfois, le côté un peu trop américain vienne déranger mais, la tentative est tout de même réussie.