Comédie, Critiques de films, Drame

Critique : The Party de Sally Potter

Carnage

Janet vient d’être nommée ministre de la santé, l’aboutissement de toute une carrière. Elle réunit avec son époux Bill quelques amis proches. Mais la fête prend un tournant inattendu.

Bien que possédant le même titre, The Party de Sally Potter n’est absolument pas un remake du film de Blake Edwards. La réalisatrice nous livre une tragi-comédie à l’humour noir et cynique merveilleusement bien servi par un casting de premier choix. The Party s’avère être un huis-clos terrible où toute les vérités d’un groupe d’amis de longue date vont enfin sortir…

Le film a été tournée au moment du vote du Brexit en Grande-Bretagne. Il va de soi que Sally Pottery fait ici une critique politique des partis politique à travers notamment ces personnages. Janet incarnée par Kristin Scott Thomas vient d’être nommée ministre de la santé mais elle fait parti d’un camp politique d’opposition. Elle reçoit ses amis pour célébrer tout ça mais chaque secret finit par ressortir lors de cette soirée…

Très cynique, The Party peut déranger les non-initiés à ce genre d’humour. Rarement la fiction et la réalité ne se sont autant mélangés que dans le film de Sally Potter. Sa mise en scène et le noir et blanc apporte énormément à cette tragi-comédie et nous donne parfois l’impression qu’on est avec eux à cette soirée et qu’a tout moment l’un des invités va balancer un lourd secret de notre vie. Et on s’immisce facilement à la place des personnages.

Servi par un casting adéquate, Sally Potter nous livre une comédie folle et vraie sur les rapports humains et amicaux lorsqu’on arrive à un certain âge dans la vie. Fort, marquant et drôle, The Party est la comédie de la rentrée!1