A l'affiche, Action, Critiques de films

Critique : The Passenger de Jaume Collet-Serra

Liam Neeson’s Annual Action Movie

Comme tous les jours après son travail, Michael MacCauley prend le train de banlieue qui le ramène chez lui. Mais aujourd’hui, son trajet quotidien va prendre une toute autre tournure. Après avoir reçu l’appel d’un mystérieux inconnu, il est forcé d’identifier un passager caché dans le train, avant le dernier arrêt. Alors qu’il se bat contre la montre pour résoudre cette énigme, il se retrouve pris dans un terrible engrenage. Une conspiration qui devient une question de vie ou de mort, pour lui ainsi que pour tous les autres passagers !

Depuis plusieurs films désormais, Jaume Collet-Serra et Liam Neeson forment une équipe abonnée aux films d’action un peu bourrins dans lesquels l’acteur irlandais résout des situations rocambolesques et dangereuses. Après avoir du jouer le policier aérien en plein vol, voici que Neeson incarne un ancien policier bloqué dans un train dans lequel il est obligé de trouver quelqu’un, sous la menace bien entendu. Bien que cela se déroule dans un univers ferroviaire, on peut dire de The Commuter qu’il est le film d’avion parfait, celui devant lequel on peut éteindre son cerveau et juste profiter. Il n’y a guère de surprise et la mise en scène n’est pas particulièrement à sauver mais, on sait à quoi s’attendre et le résultat est exactement comme attendu.

Malgré toute la structure narrative qui, si pas prévisible, est attendue, il y a tout de même de l’intérêt qui réside dans ce genre d’œuvre. Cet élément, c’est l’enquête que mène le personnage de Liam Neeson. L’exercice qu’il résout, le spectateur peut également tenter de le résoudre de son côté. L’enquête est suffisamment complexe que pour donner un réel intérêt au film. C’est le genre de film qui fait participer les spectateurs. Bien entendu, il est possible de le regarder et de se laisser aller, laisser les personnages faire tout le boulot mais, pour ceux qui désirent aller un tout petit peu plus loin que le simple film de divertissement, c’est possible. Attention, ce n’est tout de même pas une œuvre de Denis Lehane ou d’un autre auteur de thriller policier et, en ça, l’écriture n’est donc pas forcément subtile mais, elle fait le boulot c’est à dire, divertir voire faire travailler le public.

Après plusieurs films, on sait désormais que Jaume Collet-Serra n’est pas un metteur en scène particulièrement remarquable, ni même remarqué. Son œuvre se résume à des films de ce style et un film de requin à la fin complètement risible qui ne restera forcément pas dans les annales. A nouveau, ce n’est pas ici qu’il a une mise en scène un tant soit peu intéressante. Là où se trouve encore un peu d’intérêt, et encore, c’est dans le fait que Liam Neeson soit le héros. Il connaît bien ce rôle et est efficace dedans. Attendu mais efficace. Les autres seconds rôles, comme Kristen Wiig, Patrick Wilson et Sam Neil sont trop anecdotiques que pour mériter une quelconque mention. Les passagers du train sont quant à eux incarnés par des inconnus pour la plupart bien qu’on y trouve également Florence Pugh dans un rôle vestimentaire drastiquement opposé au rôle qui l’a révélée dans Lady Macbeth.

Avec The Commuter, vous savez ce que vous allez voir. A aucun moment le film n’est surprenant. C’est exactement ce à quoi l’on peut s’attendre. Liam Neeson fait le job, l’histoire, pas mémorable, est assez efficace pour faire du film un film d’action correct mais oublié dans l’heure qui suit. Exactement ce à quoi on pouvait s’attendre donc.