Focus Sagas

Focus Sagas : xXx² – The Next Level de Lee Tamahori

Ridiculement explosif

Un complot se trame au coeur de la Maison Blanche. La plus haute autorité du pays est en danger. Augustus Gibbons vient lui-même d’échapper à un attentat au sein du quartier général secret de la NSA. Plus personne n’est en sécurité…
Pour l’aider à déjouer la machination, Gibbons a besoin d’un nouvel agent XXX. Pour lui, un seul homme peut mener à bien cette mission : Darius Stone, un soldat d’élite décoré des Forces Spéciales, un dur venu du ghetto, expert en armement et en techniques de combat, et une forte tête…

Après un premier volet terriblement efficace, voici venir une suite à la saga xXx, histoire de surfer sur le succès de la licence. Cependant Vin Diesel n’est pas de retour et c’est Ice Cube qui est en charge de le remplacer. Samuel L. Jackson fait cependant le lien entre les deux volets de la saga. Cet opus est d’ailleurs réalisé par Lee Tamahori, ce qui n’est pas une surprise, vu que ce dernier vient de réaliser à l’époque le dernier James Bond, Meurs un autre jour, et que le premier volet a des ressemblances avec les films de la saga de l’agent secret. Cette suite prend un virage différent du premier en étant plus sérieuse dans son histoire, mais moins dans ses ambitions et intentions.

Ce second volet de xXx possède un scénario ultra convenu et déjà vu. Le gouvernement américain se retrouve plongé dans un complot et la fameuse cellule de xXx est attaquée. Augustus Gibbons recrute donc un prisonnier pour déjouer le complot et trouver le fautif.

Il est peu dire que sur le papier xXx² a tout de la suite DTV avec des grands acteurs comme Samuel L. Jackson et Willem Dafoe. Cependant, et même si le film se prend trop au sérieux face au moyens qu’il a, il n’en demeure pas moins une série B réussie et divertissante. Bien évidemment il ne faut pas prendre le film au sérieux sous peine d’être déçu, et même si l’histoire est trop sérieuse avec ce conflit au sein de la maison blanche, Lee Tamahori livre un meilleur film que Meurs un autre jour.

Bien évidemment, le film possède plus d’enjeux que le premier, il fallait donc ainsi des personnages avec un background plus solide, d’où l’intérêt de prendre un prisonnier qui vient du ghetto et connait bien ce style de vie. Et cela fonctionne plutôt pas mal, d’autant qu’Ice Cube est même assez crédible dans le personnage. Même si au final, on se retrouve avec un objet cinématographique possédant le cul entre deux chaises, à la limite du nanar.

Les scènes d’action sur fond vert ne fonctionnent pas à tous les coups, mais on en prend plein les yeux. Entre la scène d’évasion de prison ou le climax avec une voiture qui poursuit un TGV, il est difficile de ne pas trouver son bonheur devant ce genre de films. Puis avec une bande son de rap, Xzibit en second rôle qui tient un garage en mode Pimp My Ride et une scène magnifique où ils braquent un camion de fromage qui cache des armes gouvernementales, autant le dire tout de suite, ce xXx² possède de sérieux atouts en termes de divertissement et de n’importe quoi, mais qu’est-ce que c’est plaisant.

xXx² : The Next Level est loin d’être le navet qu’il semble être sur le papier. Au contraire, il s’avère être une série B d’action efficace avec un Ice Cube crédible. Si l’histoire est déjà vue et aussi décevante, le tout se laisse regarder avec un certain plaisir. Le genre de films qui passe très bien entre potes avec des punchlines bien senties!

Ilan Arfi