Etrange 2015, Festivals

L’Étrange Festival Jour 7

4 films vu aujourd’hui, des enfants zombies au docu-fiction sur une invasion d’extraterrestres, en passant par des yakuzas vampires et 1h30 sous la glace.

Affiche L'étrange Festival
Affiche L’étrange Festival

Retour sur Cooties

L’avis de Manon : Etrange mash-up d’une collaboration entre un scénariste de Saw et un scénariste de Glee, on en retient un beau début horrifique qui instaure une ambiance drôle mais particulièrement pesante et inquiétante, dès le génial générique. Le bon équilibre entre la comédie et l’horreur reste par ailleurs présent sur tout le film, même si sur le début (avant la contamination de ces chers enfants en zombies), les gags fonctionnent moins et s’avèrent parfois un peu lourds (dans l’esprit de ce qu’il y avait de moins bon en Glee ce qui change heureusement par la suite pour devenir ce qu’il y avait de meilleur en Glee). Cooties est donc une sympathique comédie horrifique qui fonctionne parfaitement, se donne à fond et offre un excellent divertissement assez tordant. Voir l’avis d’Ilan ici.

Retour sur Yakuza Apocalypse

L’avis de Manon : Petite déception quant au nouveau film de Takashi Miike qui traine un peu en longueur, ne s’envolant que sur sa fin, avec l’apparition totalement déjantée d’un homme grenouille, assumant à fond son délire. Dommage que l’ensemble patine trop parce qu’il y a des éléments à la fois absurdes, provocateurs, tordants. L’avis d’Ilan ici.

Retour sur The Dark Below

Extrait de The Dark Below
Extrait de The Dark Below

L’avis de ManonThe Dark Below est basé sur un concept qui pourrait promettre, à savoir une héroïne coincée sous la glace par son ravisseur, mais qui ne tient absolument pas tout le long. Le film abuse alors de flash back et de ralentis pour tenir ses 1h30, ce qui annule très vite toute sensation d’angoisse ou tout suspens. Ce qui pourrait pu être un sympathique court-métrage devient alors malheureusement un long trop vide avec un personnage principal assez inerte, se reposant sur des facilitées qui ne fonctionnent pas, une mise en scène peu travaillée et ne parvient pas à amener les sensations recherchées.

Retour sur The Visit : une rencontre extraterrestre

thevisit
Extrait de The Visit: une rencontre extraterrestre

L’avis de Manon : Docu-fiction décevant présentant les réactions qu’auraient les différents organismes responsables, face à une visite d’extraterrestres. Le sujet est surtout considéré sous un point de vue philosophique, l’aspect scientifique n’est que très brièvement abordé, l’aspect sociologique pas du tout. Si ce dernier point est un choix respectable puisqu’il fallait choisir des points de concentration, on regrette que les deux précédents restent toutefois très superficiels. Le film traîne en longueurs, s’alourdit de représentations illustratives, s’écoute parler, ne traite pas assez de questions. La dernière demie-heure s’avère toutefois assez intéressante.