Etrange 2015, Festivals

L’étrange festival Jour 9, 10 et 11

Dernière ligne droite pour l’étrange festival édition 2015. Retour sur les trois derniers jours et le palmarès ! 

Affiche L'étrange Festival
Affiche L’étrange Festival

 

Retour sur Ghost Theatre :

L’avis d’Ilan : Nouveau film du réalisateur Hideo Nakata (Ring, Dark Water ), Ghost theatre s’avère être un film totalement raté. On s’ennuie ferme devant ce film soit disant d’épouvante avec une poupée tueuse. Il faut dire que si vous n’aimez pas le théâtre comme moi, il faut fuir ce film. Car vous assisterez pendant 1h30  à la même scène de répétition avec trois actrices différentes . Si le fait d’utiliser une poupée comme moyen pour faire peur peut s’avérer un choix intéressant mais déjà vu avec Conjuring et Annabelle , ici, le vrai défaut du film est son utilisation raté du théâtre. Un film de genre qui échoue totalement à tous les niveaux et qui ennuie par son manque de rythme !

L’avis de Manon : C’est toujours un peu triste de se rappeler devant Ghost Theatre que Hideo Nakata a fait Ring et Dark Water. La première étrangeté du film vient du fait que l’on a toujours droit aux deux mêmes scènes de la pièce en répétition mais sans que cela créé un quelconque effet voulu, à part la vague impression que des scénaristes flemmards n’ont écrit qu’un extrait de la scène jouée par les personnages. L’inertie des personnages font ensuite de la scène finale quelque chose de très prévisible et assez facile, sans aucun souffle. Le film s’avère prévisible, pas assez angoissant et sous-utilisant totalement ses bons éléments qu’il aurait pu développer.

Retour sur Love and Peace :

L’avis d’Ilan : Second film de Sono Sion pour le festival et véritable coup de cpeur. Love and peace représente tout ce qu’il y a de magique dans le cinéma. Une oeuvre poétique comme rarement on en a vu. Mélangeant les genres en passant d’une simple comédie romantique à un film de noel pour enfants et en arrivant au film de kaiju en passant par la comédie musicale, Sono Sion livre une oeuvre émouvante, drôle et nostalgique à la fois. Des jouets qui parlent, une amitié entre un homme et une tortue et des chansons pop rock japonaise, Love and Peace est l’un des meilleurs films de 2015. Retrouvez l’avis de Manon ici !

Retour sur Baskin :

L’avis de Manon : Introduit par un début très lent qui s’avère à vrai dire trop lent à partir du moment où il a assez communiqué son ambiance (et dieu sait que les films qui ne se repose que sur leur ambiance sont pourtant mes péchés mignons), Baskin ne s’arrange pas vraiment pas la suite, alignant de belles inspirations, dont Only God Forgives mais se contente d’imiter, restant relativement vide, ses idées sonnant creux. Le film se met en tête de choquer pour choquer et devient par moments un peu lourd. L’avantage étant que je n’ai pas non plus ressenti trop d’ennui une fois l’interminable introduction terminée, surement grâce à l’atmosphère plutôt réussie.

Retour sur L’incident :

L’avis d’Ilan : Film mexicain, L’incident est une véritable catastrophe. Incompréhensible, sans queue ni tête et avec un dénouement qui ne justifie en rien le film,. Une impression de voir un court métrage de 15 minutes devenir un long de 1h40. C’est long, alors certes, c’est très bien réalisé mais ça ne va nulle part. Un film qui ne sert à rien.

Retour sur le film de clôturé Baahubali The Beginning:

L’avis d’Ilan : Blockbuster indien, plus gros budget de l’histoire de ce cinéma et plus gros succès, Baahubali The Beginning est la première partie de cette fresque dantesque. Scénario simpliste mais avec une mise en scène sublimé par S.S Rajamouli, Baahubali est ce qui se fait de mieux dans le cinéma d’action. Ridiculisant tout le cinéma hollywoodien en 2h38 et une bataille finale titanesque de 40 minutes,le film nous enchante et nous éclate au maximum. Avec des punchlines de haute volées, ses scènes de combats, ses effets spéciaux parfois raté mais monté avec tellement d’ambitions qu’on pardonne tout à ce film ! Tout est épique dans Baahubali ! Rajamouli ne recule devant rien et c’est pour ça qu’on adore ce film et qu’on regrette que les américains n’est plus cette fraîcheur . Monument du film d’action, Bahubali est à voir absolument !! Et ce cliffhanger de fin tellement bien amené que la seconde partie de Baahubali se hisse directement dans la plus grosse attente de 2016. En attendant, le film se hausse directement dans mon top 3 de l’année au coté de Mad Max !

L’avis de Manon : Quête épique plus jouissive qu’épique mais tout aussi agréable, Baahubali propose du grand spectacle, uniquement du grand spectacle impulsif totalement assumé, simpliste mais plein d’entrain, d’ambition sans prétention. On ressent bien la nationalité du film, là où d’autres n’auraient pas pu se permettre une telle chose. J’ai ressenti une petite longueur avant la bataille finale, qui coupait un peu l’élan instauré mais à part ce petit défaut, le film fait beaucoup de bien et reste pour le moins très agréable à regarder.

 

Palmarès :

Grand prix Nouveau genre :

La peau de Bax de Alex Van Warmerdam

Grand Prix du Public :

Moonwalkers de Antoine Bardou-Jacquet . Notre avis ici !

L’étrange festival 2015 est terminé merci aux organisateurs, bénévoles etc.

Découvrez nos coups de cœur de cette édition :

Coup de cœur d’Ilan : Love and Peace // Yakuza Apocalyppse // Baahubali // Klovn Forever 

Coup de cœur de Manon : Love and Peace // Dark Star : L’Univers de HR Giger