On reeeeefait la carrière de

On reeeeefait la carrière de Robert Rodriguez

A l’occasion de la sortie de Sin City : J’ai tué pour elle, retour sur la carrière de Robert Rodriguez, le cinéaste qui divise les cinéphiles !

Son premier film, El Mariachi sort en 1993 et lance sa première saga cinématographique. Car oui, Robert Rodriguez va devenir un cinéaste à plusieurs sagas.

Grâce à son premier film, Rodriguez obtient un budget conséquent pour Desperado, son second film, suite d’El Mariachi. Un budget de 7 millions contre 7 000 . Cela change très vite la donne.

Extrait de Desperado (1995)
Extrait de Desperado (1995)

Pour cette suite, Antonio Banderas reprend le rôle principal, Salma Hayef fait sa première apparition chez Rodriguez et Quentin Tarantino, grand ami de Robert, se retrouve dans une scène culte.Première collaboration entre les deux amis. Une collaboration qui va durer puisque les deux se rendront mutuellement service au cours de leur carrière.

groom-service-1995-01-g
Extrait de Groom Service (1995)

Film assez peu connu et pourtant. Il s’agit ici d’un film à sketchs. Quatre réalisateurs pour quatre sketchs et parmi ces réalisateurs on y retrouve Robert Rodriguez et Quentin Tarantino.
Échec au box Office, un Razzie Awards de la pire actrice pour Madonna, Bruce Willis non crédité car il ne respecte pas la règle du SAG… Bref un film plus connus pour des problèmes négatifs extérieurs que pour ce qu’il y a dans le film.
Dans le sketch de Rodriguez, Antonio Banderas se retrouve dedans étant donné qu’il fut tourné une semaine après Desperado.
Tim Roth a obtenu le rôle principal grâce à ses rôles dans Reservoir Dogs et Pulp Fiction de Tarantino.

Une-nuit-en-enfer-le-film-de-Rodriguez-et-Tarantino-bientot-adapte-en-serie_portrait_w532
Extrait d’Une nuit en enfer (1996)

LE film culte de Robert Rodriguez!! Ecrit par Quentin Tarantino qui devait le réaliser à l’origine mais préféra interpréter le rôle de Richard Gecko. C’est alors qu’il confie le projet à son ami Robert.
Le film commence comme un simple film de gangster mais très vite Rodriguez et Tarantino deviennent fous et transforment le tout en film d’horreur de vampires. Révolutionnaire et couillu !
Un film qui marquera toute une génération et lancera le culte Rodriguez !

Movie-Stills-the-faculty-27875456-1280-720
Extrait de The Faculty (1998)

The Faculty, c’est le film studio de Rodriguez. En effet, pour la première fois, Robert Rodriguez ne crée pas le film de toutes pièces. habitué à occuper tout les postes et c’est ce qui fait la marque de fabrique de sa carrière, ici il est engagé par le studio pour mettre en scène le film. Cette fois il n’a pas les pleins pouvoirs (ce qui ne l’empêchera pas de faire venir Salma Hayek et sa soeur dans le film).
The Faculty est un film d’horreur très sympathique avec Josh Hartnett et Elijah Wood.

Extrait de Spy Kids (2001)
Extrait de Spy Kids (2001)

Changement de registre et nouveau film culte pour Rodriguez. Très loin des films d’horreur, le réalisateur avait envie de faire un film pour enfants. Il retrouve ses acteurs fétiches avec Banderas et Dany Trejo.
Spy Kids deviendra dans un premier temps une trilogie avec une suite l’année suivante et un troisième volet l’année d’après. Un troisième volet assez particulier par ailleurs…

Extrait de Spy Kids: Mission 3D
Extrait de Spy Kids: Mission 3D (2003)

Nous sommes en 2003 et Robert Rodriguez utilise une caméra numérique haute définition. Le réalisateur dit aujourd’hui que c’est grâce à ce film qu’il a compris qu’il était dans le futur dont parlé Georges Lucas.
Spy Kids 3D continue donc la saga pour enfants de Rodriguez et lui permit d’embaucher Sylvester Stallone dans le film. Sly dit que ses enfants qui lui ont dit de faire ce film.
Plus gros succès de la saga, il est pourtant le moins bon avec un scénario très faible.

Après 3 ans sur Spy Kids, Robert Rodriguez revient à sa première saga…

Extrait de Desperado 2 (2003)
Extrait de Desperado 2 (2003)

C’est Tarantino qui a demandé à Rodriguez de faire un troisième volet de la saga El Mariachi. En effet, le réalisateur de Pulp Fiction, grand fan de Western a dit à Rodriguez qu’il était en train de faire sa Trilogie western en référence à Sergio Leone. Le film sera d’ailleurs un hommage à Leone avec beaucoup de références. Côté casting Banderas et Hayek sont de retour et Johnny Depp interprète le rôle de l’agent Sands même si à l’origine Rodriguez voulait George Clooney qui a refusé.

Extrait de Sin City (2005)
Extrait de Sin City (2005)

Nouveau film culte de Rodriguez. Adapté des comics qu’on disait inadaptable de Frank Miller, Rodriguez réussit à convaincre le scénariste. Très vite Miller s’attaque donc au scénario du film et décidé même d’inclure Miller à la co-scénarisation. Ce qui obligea d’ailleurs Rodriguez à quitter la DGA et donc abandonner le projet John Carter pour lequel il avait signé.

Sin City a fait grand bruit lors de sa projection à Cannes. Surprenant tout  le monde avec sa qualité visuelle, le film fit l’objet d’un culte. Pourtant le film ne mérite pas tous ses éloges. la réalisation est assez paresseuse et le comics sert clairement de storyboard. Un bon film mais qui ne méritait pas autant de clameur. Exclusivement tournés en fond vert dans les studios de Rodriguez, certains acteurs ont même tourné des scènes seules..

Quentin Tarantino a aussi participé à la réalisation.

aventures-de-shark-boy-et-lava-girl-2005-18-g
Extrait Les Aventures de Shark Boy et Lava Girl

Oui, il s’agit bien de Taylor Lautner, la star de Twilgiht.

Et voici donc le pire film de Robert Rodriguez. Film pour enfants à nouveau mais bien loin de l’esprit Spy Kids et possédant une 3D absolument catastrophique.

L’idée du film vient du fils de Robert Rodriguez qui a inventé tous les personnages.
Bref, un film a oublié et on comprend mieux pourquoi quand on sait qu’il sort de la tête d’un enfant de 7 ans…

PlaneteTerreur10
Extrait de Planète Terreur

Association avec son ami Tarantino pour réaliser des films hommages aux séries B, Planète Terreur fait partie des films Grindhouse. Alors que Tarantino s’occupe de Boulevard de la mort, Rodriguez décide lui de refaire un film de Zombies.
Film culte à son tour, il voit aussi la première apparition de Machete dans une bande-annonce (le but des films Grindhouse) qui deviendra une saga plus tard dans la filmo de Rodriguez.
Rose McGowan, star de Charmed obtient le rôle principal. Rodriguez continue de tourner malgré tout en numérique contrairement à Tarantino qui fera Boulevard de la mort en 35 mm.
Le film se veut multiréférencé à la propre filmo de Rodriguez, un côté un peu narcissique mais habituel désormais. Le réalisateur fait encore une fois participer tous ses amis et sa famille.

Affiche de Shorts (2009)
Affiche de Shorts (2009)

Voici aussi ce qui fait la légende de Robert Rodriguez. Des films inconnus dans notre pays. En effet, en 2009, il sort le film Shorts. Un film pour toute la famille qui n’est jamais sorti en France. Que ce soit au cinéma ou en vidéo. Autant se dire que très peu de gens ont vu ce film. Je ne l’ai pour ma part pas vu donc impossible de vous dire quoi que ce soit dessus si ce n’est vous l’avoir peut être fait découvrir.

Un autre film de Rodriguez n’est toujours pas sorti en France, il s’agit de Spy Kids 4 (2011). Un film absolument catastrophique pour enfants de moins de 5 ans, détruisant toute la trilogie originale… Avec un élément sensoriel débile et scato…

Extrait de Machete (2010)
Extrait de Machete (2010)

La saga Machete a commencé dans Planète Terreur à travers une bande-annonce du film. Vu le succès auprès des fans Rodriguez décide d’en faire un film. Grosse série B assumée, le film se veut fun et délirant et permet à Robert De Niro de trouver un rôle de méchant où on l’attend pas vraiment.
Film sympa, Rodriguez décide d’en faire une suite en 2013 avec Machete Kills dont on voient l’annonce à la fin du premier opus. Un second film tout aussi délirant, rempli d’hommage.

Robert Rodriguez est donc un cinéaste pour fans. il ne s’occupe que de ça et n’a rien à prouver à personne. Se voulant assez marginal, il décide de faire tout lui même avec sa famille et ses amis. Se mettant donc très loin du système hollywoodien. Et malgré l’échec au Box Office du second opus de Sin City dont vous trouverez la critique ici, on peut s’attendre a le revoir très vite avec un troisième opus à la saga Machete. Même si aujourd’hui, on aimerait le voir avec des projets originaux.

Ilan Arfi