Festivals, PIFFF 2017

PIFFF 2017 : Jour 4

Une quatrième journée avec un John Carpenter restauré, des ados un peu accros à Twitter et des rap-battles virtuoses !

Au programme de cette quatrième journée, du cinéma engagé contre la mafia sicilienne, les réseaux sociaux, le politiquement correct mais aussi une séance culte avec la version restaurée d’un Carpenter !

Sicilan Ghost Story de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza

Dans un petit village de Sicile, le jeune Giuseppe disparaît du jour au lendemain. En quête de vérité, une de ses camarades de classe, Luna, décide de mener sa propre enquête sans se douter que ses recherches vont la plonger dans un univers particulièrement sombre et dangereux…

L’avis de Sacha : Ce drame historique raconte l’histoire vrai d’un jeune sicilien kidnappé et tué par la mafia sicilienne dans les années 80. Plus un drame psychologique adolescent qu’un film fantastique, le duo sicilien nous livre une oeuvre très métaphorique, très sombre, très glauque mais aussi déprimante et soporifique… Avait il vraiment sa place en compétition du PIFFF?

Les Aventures De Jack Burton Dans Les Griffes Du Mandarin de John Carpenter

Routier prétentieux et machiste, Jack Burton vient en aide à son ami Wang Chi dont la fiancée est retenue prisonnière par des malfrats chinois dans le quartier de Chinatown. Le début d’une aventure qui va les plonger au cœur d’une lutte ancestrale entre le Bien et le Mal…

L’avis de Sacha : Pour la plus grande joie des fans de Carpenter, c’est le cultissime OVNI de son auteur Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin restauré en 2K qui est projeté en séance culte pour cette septième édition. Toujours aussi déjanté et drôle qu’à sa sortie, l’hommage du Master Of Horror au cinéma Hong-kongais de la Shaw Brothers c’est la comédie fantastique de cette édition !

Tragedy Girls de Tyler MacIntyre

Deux adolescentes fascinées par la mort décident de kidnapper un tueur en série pour qu’il leur enseigne les « ficelles du métier ». Le début d’une vague de crimes qui va transformer ce duo de lycéennes mal dans leur peau en véritables stars des réseaux sociaux…

L’avis de Sacha : Nouveau film US de la compétition, Tragedy Girls est une satire du pouvoir narcissique que peuvent avoir les réseaux sociaux sur un duo d’adolescentes qui décident de se lancer dans le meurtre en série. Au-delà de l’aspect amoral et assumé de ses personnages, le film se révèle être une comédie décalée et assez jouissive sur les clichés de la société américaine à travers un slasher post-moderne plus intelligent qu’il n’y paraît et rempli de clins d’oeil visuels aux classiques du genre… Même si le casting n’est pas toujours à la hauteur ce qui est d’ailleurs un des seuls bémols du film, le réalisateur livre une oeuvre originale et jusqu’au boutiste comme on en voit que trop rarement !

Bodied de Joseph Kahn

Adam, un étudiant blanc issu des beaux quartiers, déchaîne les passions lorsqu’il décide de rejoindre le monde provocateur des rap battles, au grand dam d’Anna, sa petite amie féministe et possessive…

L’avis de Sacha : Présenté hors-compétition en présence de l’artiste Joseph Kahn, Bodied c’est l’oeuvre d’art politique, drôle, violente et subversive dont le monde a besoin aujourd’hui plus que jamais! Alors que 8 Mile était un film sur l’émancipation sociale de son personnage incarné à l’époque par EMINEM, Bodied est un pamphlet politique sur le besoin vitale pour son personnage de s’exprimer et de dire la vérité sur la société politiquement correcte dans laquelle il vit avec sa part de risques et de sacrifices. Plongée spectaculaire et viscérale dans le milieu des rap-battles, le vidéaste réalise une oeuvre absolument virtuose ! Une séance en présence de son auteur que nous n’oublierons jamais !

Après un premier film obsolète, cette quatrième journée nous offre un spectaculaire crescendo jusqu’à son final explosif ! Merci au PIFFF !