Non classé

Séance de rattrapage : Tetro (2009)

Ce n’est pas Le Parrain, ni Apocalypse NowNon pas deux heures de plus dans la filmographie de Coppola, mais sûrement un futur classique du cinéma. Une œuvre à part entière : Tetro.

 

Affiche du film Tetro , de Franci Ford Coppola
Affiche du film Tetro , de Francis Ford Coppola

 

Tetro c’est l’histoire de Bennie (Alden Enhenreich) qui à l’aube de ses 18 ans, part en Argentine pour y retrouver son frère Angelo « Tetro » Tetrocini (Vincent gallo) exilé à Buenos Aires depuis dix ans et ayant coupé tout contact avec sa famille.

 

On ne présente plus Coppola le père, que l’on pensait dépassé et rangé au placard des grands cinéastes de ce monde. Mais pourtant, quand celui-ci sait descendre de son rôle de producteur, s’éloigner d’Hollywood, et ne plus être le père de Sofia mais bel et bien Francis Ford : On se rend compte qu’il est toujours capable de réaliser une œuvre d’art. A la réalisation et au scénario, Coppola s’est pleinement investi pour ce film, le voilà de retour à l’écriture : son premier scénario original depuis 35 ans avec « conversation secrète ».

 

Chaque famille à ses secrets et pas des moindres. Bennie ayant de vagues souvenirs de son frère débarque alors chez Tetro, celui qu’il a toujours considéré comme son modèle. Mais celui-ci se retrouve confronté à un homme très froid et renfermé qui repousse tout ce qui ait un lien avec son passé. Tetro a enterré Angelo, celui qu’il était avant et refuse de faire resurgir son passé. Bennie, se met alors à fouiner de son propre chef dans les affaires de son frère, afin de trouver lui-même les réponses à ses questions. Il tombe sur un manuscrit de son frère qu’il va le passionner, et où il en découvrira beaucoup plus sur l’histoire de sa famille que ce qu’on a bien voulu lui raconter. Lorsque Tetro découvre les trouvailles de son frère il le conspue et refuse de lui parler. Bennie décidera donc, de terminer le manuscrit de Tetro et de le publier sous son nom, afin de le rendre public, et de « sauver » son frère rongé, par son passé. Ceci le mènera à découvrir le lourd secret que cache sa famille.

 

« Tu sais ce qu’est l’amour dans notre famille ? Un coup de poignard dans le coeur » Tetro à Bennie.

 

Extrait du film Tetro (2009)
Extrait du film Tetro (2009)

 

Le personnage de Tetro: écrivain dit raté, officie à ses heures en tant qu’opérateur lumière dans un théâtre de Buenos Aires. La lumière dite « révélatrice » est d’ailleurs parfaitement exploitée dans ce film : le réalisateur nous offre de sublimes photographies de la capitale argentine.

 

Coppola semble ouvrir un nouveau chapitre dans sa filmographie, avec une approche particulière pour la photographie, s’entourant d’un directeur  de la photo : Mihai Malaimare Jr. : présent sur l’homme sans âge, et plus récemment sur Twixt. Tous deux auraient profondément étudié des films tels que La nuit D’antonioni ou bien Sur les quais d’Elia Kazan, afin de créer cet univers remarquable du film. Dans Tetro, la lumière en serait presque un personnage, présent tout au long du film et annonciateur d’une grande vérité qui finira par éclater au grand jour.

 

Coppola nous livre ici un film poétique utilisant la narration en noir et blanc, et la couleur pour rappeler les souvenirs de Tetro, ainsi que pour les scène de danse qui traduisent les sentiments du protagoniste. Mais comment parler de famille sans parler de la sienne? En effet, ce film est quelque peu autobiographique puisqu’il reprend notamment la rivalité entre le père et l’oncle de Coppola, tous deux compositeurs. Il admettra même avoir repris de sa propre histoire , le dialogue où Carlo demande à Alfie de dirigier la pièce sous un autre nom. L’acteur Vincent Gallo , y a mis aussi une part de lui, dans la scène de l’asile, lorsque les patients parlent à la radio : Vincent y parle de son père.

 

Extrait du film Tetro (2009)
Extrait du film Tetro (2009)

 

L’avis : Coppola n’a sûrement pas fini de nous étonner, et il faudrait voir à ne pas l’enterrer trop vite, il signe ici un film somptueux dirigé en « chef d’orchestre » , accompagnée d’une histoire sombre et poignante qui laisse découvrir à quel point la cruauté peut être présente au sein des membres d’une même famille.

Sans oublier bien sûr, des acteurs de qualité pour porter ce film ,tel que Vincent Gallo, ainsi qu’une très bonne surprise en la personne du jeune Alden Ehrenreich, qui endosse ici son premier rôle au cinéma. Tetro est le dernier classique de Coppola à classer dans la partie chef d’œuvre de sa vidéothèque.