E-cinéma/VOD/Vidéos

Test Blu-Ray : Whiplash de Damien Chazelle

Retour sur Whiplash, une des dernières claques cinématographiques

Affiche de Whiplash de Damien Chazelle (2014)
Affiche de Whiplash de Damien Chazelle (2014)

Sorti fin décembre en France et en février en Belgique, Whiplash est incontestablement un film qui aura marqué. Auréolé de 3 Oscars, dont celui du meilleur acteur dans un second rôle pour J.K. Simmons, lors de la dernière cérémonie, le film sort enfin en DVD et Blu-Ray au plat pays (il est disponible en France depuis le mois dernier).

Andrew Neiman, joué par Miles Teller (Divergente, 21 And Over), est un jeune batteur de jazz ambitieux qui veut appartenir à l’élite du conservatoire. Terrence Fletcher, interprété par le brillant J.K. Simmons donc, un professeur connu pour ses méthodes terrifiantes, découvre Andrew et l’intègre au meilleur ensemble de jazz, changeant à jamais la vie du jeune homme. Mais la passion d’Andrew pour la perfection devient vite une obsession, surtout lorsque son professeur le pousse aux limites de son habileté et de sa santé mentale.

Nous pourrions vous parler du film en lui-même pendant encore longtemps. Il était très bien placé dans le top 20 de la rédaction de l’année dernière alors que toute l’équipe ne l’avait pas vu, c’est dire combien nous l’avons apprécié. Vous pouvez toutefois aller lire la critique écrite à l’époque de la sortie du film ici.

Si vous voulez voir ce film, nous vous faisons gagner des DVD (concours réservé à la Belgique) ici.

Commençons par le plus important : le son. Vu le sujet, c’est probablement l’élément le plus important. Aussi bien la VO que la VF sont en DTS-HDMA 5.1 et autant dire que c’est parfait. La balance est très bonne, le mixage également. Tout est très clair ce qui fait honneur au monde qu’est celui de la musique où la qualité du son est primordiale. Pour ceux qui ne bénéficient pas du 5.1, la piste en 2.0 est tout de même correcte et fait le boulot. A noter que, pour une question de dynamisme, il est toutefois préférable de privilégier la version originale à la version française, légèrement moins riche en sons. Au niveau de l’image, il n’y a rien à redire non plus. Elle est d’excellente qualité ! En effet, il n’y a pas vraiment de problèmes de compression comme c’est souvent le cas sur les Blu-Ray. Elle rend très bien la superbe photographie monochrome de Sharone Meir. Les contrastes et la profondeur sont bien rendus. Il y a également un piqué d’excellente qualité et qui est flagrant lors des gros plans.

Question bonus, la version belge diffère par rapport à la version française du Blu-Ray mais parlons d’abord des ressemblances. On trouve une séance de questions-réponses qui a eu lieu lors de la Première du film à Toronto. C’est intéressant mais cela est malheureusement trop court. On trouve également le court-métrage Whiplash réalisé par Damien Chazelle avec déjà J.K. Simmons dans le rôle de Fletcher. Ce court-métrage a servi à mettre sur pied le long-métrage. On peut le regarde normalement ou avec des commentaires du réalisateur et de ses collaborateurs. Il en est de même pour le film en lui-même, on a aussi droit à des commentaires si on le désire. Parlons désormais des différences entre l’édition française et l’édition belge. En France, on trouve trois entretiens avec Damien Chazelle, Miles Teller et J.K. Simmons. Rien de tout cela en Belgique mais, en contrepartie, on trouve le documentaire Timkeepers. Ce documentaire a fait plaisir à l’auteur de ces lignes, batteur depuis de longues années. Pendant une quarantaine de minutes, ce sont Chad Smith (batteur des Red Hot Chili Peppers), Peter Erskine, Cliff Martinez (compositeur de musiques de films dont celle de Drive entre autres et ex-batteur des Red Hot également), Simon Philipps (Toto) ou Gregg Bissonette (Ringo Star) et bien d’autres qui évoquent leur amour pour l’instrument, leurs débuts, leur apprentissage ce qui fait un bel écho au film. Bref, c’est une vraie plus-value par rapport aux bonus que l’on retrouve habituellement.

Au final, Whiplash, en plus d’être un excellent film, bénéficie d’un Blu-Ray à la hauteur des espérances qui ravira amateurs de cinéma comme amateurs de musique.