Action, Comédie, Critiques de films

Critique: 2 Guns de Baltasar Kormakur

Cinéma popcorn pas super intelligent mais pas déplaisant

 

Affiche du film 2 Guns de
Affiche du film 2 Guns de Baltasar Kormakur (2013)

Il y a des acteurs qui balancent entre films grands publics et films plus intimistes. Mark Wahlberg et Denzel Washington sont de ceux-là (Wahlberg un peu moins, c’est sur). Que ce soit Le Monde Selon Charlie ou The Fighter pour le premier ou American Gangster pour le second, il n’est pas rare (de plus en plus pour Walhberg, c’est sur) qu’ils aillent exercer leur jeu sur d’autres terrains. Dans 2 Guns, on les retrouve dans ce qu’ils savent faire de mieux, divertir.

 

Le film raconte les aventures de deux bras cassés qui braquent une banque dans laquelle un dealer y dépose un peu de son argent, un pactole de 3 millions. Evidemment, tout ne se passe pas comme prévu et nos 2 héros ne sont pas au bout de leurs surprises juste après ce braquage parce que DEA, armée, narcotrafiquants et autres vont se mêler dans la partie. Et bien entendu, les apparences sont souvent trompeuses, ce qui ne leur facilitera pas la tâche, loin de là.

 

Pour ceux qui ne le savent pas, Baltasar Kormakur est un réalisateur islandais qui a réalisé entre autre Contrebande, film avec… Mark Wahlberg mais aussi The Deep, film qui est nommé aux European Film Awards 2014. A priori, le gaillard a réalisé au moins un bon film et un autre plus que moyen. Difficile de se faire une réelle idée de ce que va être 2 Guns avant d’être devant le résultat final. Si la bande-annonce laisse présager un divertissement de mauvaise qualité, le film rattrape un peu cela.

 

Extrait de 2 Guns de Baltasar Kormakur (2013)
Extrait de 2 Guns de Baltasar Kormakur (2013)

Ce qui donnait l’air d’être vraiment mauvais est au final un divertissement honnête. Rien de bien transcendant non plus mais si on prend le film pour ce qu’il est, c’est à dire un film à prendre au second degré, on passe un bon moment. Le scénario relativement classique laisse la place à quelques surprises pas déplaisantes à voir. Et ce qui semble air un gros fouillis très brouillon se révèle être plutôt maitrisé, tant dans le scénario en lui-même que dans la mise en scène. Alors bien sur on n’est pas devant du Spielberg mais Kormasur assure plutôt sa part de boulot.

 

Devant la caméra, le duo Wahlberg/Washington fonctionne bien. Comme c’était le cas dans No Pain, No Gain, Mark Wahlberg joue le rôle d’un personnage caricatural mais à prendre vraiment au second degré, ce qui devient drôle. A ses côtés, Denzel Washington, que l’on a également l’habitude de voir dans des films d’action, a un rôle à l’opposé. C’est le but du duo qui, pour fonctionner, doit faire en sorte que les personnages sont complémentaires ou différents de caractère. Wahlberg le déconneur et Washington le sérieux font du bon boulot ensemble. L’atout féminin du film, c’est Paula Patton. Son personnage a une relation particulière avec celui joué par Denzel Washington, acteur avec qui elle avait déjà joué dans Déjà Vu.

 

Malheureusement, le film n’évite pas quelques poncifs et gags qui ne fonctionnent pas vraiment, comme souvent dans ce genre de film. Cependant, 2 Guns est quand même une bonne comédie d’action, qui, même si elle ne restera pas dans les annales, reste assez efficace.