Action, Critiques de films, Fantastique

Critique : Hansel et Gretel – Witch Hunters, de Tommy Wirkola

Il vaut mieux relire le conte des frères Grimm…

 

Affiche du film Hansel et Gretel - Witch Hunters, de Tommy Wirkola
Affiche du film Hansel et Gretel – Witch Hunters, de Tommy Wirkola

 

 

Une quinzaine d’années après leurs mésaventures dans la maison de pain d’épice, Hansel et sa soeur Gretel sont devenus chasseurs de sorcières. Ils ne le savent pas mais il y a plus dangereux que les sorcières: leur passé.

 

A la lecture du chapeau vous l’aviez déjà sans doute compris, Hansel & Gretel n’est pas un bon film.

Le mauvais présage d’un film produit par MTV Films, ce qui, il faut bien l’avouer, n’est pas un gage de qualité vu l’étiquette qu’ils ont (le film est d’ailleurs filmé comme un clip), s’est bien vite confirmé. Arrive une scène d’introduction complètement risible suivie d’un générique qui l’est encore plus. La scène d’intro présente le passé de nos 2 héros et on peut déjà voir toute l’étendue du désastre presque annoncé. Les décors sont hideux, les mouvements de caméra horribles. C’était donc très mal engagé. Le générique est de couleur noir avec des teintes d’orange type vieux bouquin. L’effet est raté, on a plus envie de déjà quitter la salle plutôt que de voir le film. Mais professionnalisme oblige…

 

Extrait du film Hansel et Gretel - Witch Hunters (2013)
Extrait du film Hansel et Gretel – Witch Hunters (2013)

 

Ce film comporte à peu près tout ce que chaque cinéphile qui se respecte déteste : mise en scène maladroite (pour ne pas dire inexistante), montage hyperactif, décors mal faits, effets spéciaux qui laissent à désirer, acteurs tout juste corrects mais surtout, un scénario qui tient sur un timbre poste.

 

A cela s’ajoutent une narration qui multiplie toutes sortes d’incohérences que ce soit au niveau du scénario, de la topographie des lieux, du montage et autres. Je ne vous parle même pas des acteurs et des personnages. Jeremy Renner et la sublime Gemma Arteton ne sont pas mauvais mais peinent à convaincre et, on voit qu’ils ne prennent malheureusement aucun plaisir à être là, ce qui n’aide pas beaucoup les spectateurs. Quant à Peter Stormare et Famke Janssen, mieux vaut ne pas en parler pour ne pas nuire au reste de leur carrière, qui a bien du mal à exister ces dernières années, ne nous le cachons pas.

 

L’avis: Hansel & Gretel n’est pas un mauvais film mais bien pire que ça. On ne prend aucun plaisir devant ce film qui rame et peine à convaincre les spectateurs qu’ils ne sont pas devant le désastre annoncé. Mieux vaut passer son chemin et consacrer son temps à un film qui en vaudra la peine (n’importe quel autre film fera l’affaire).