Critiques de films

Critique : Jean-Christophe et Winnie de Marc Forster

Retrouvez votre âme d’enfant avec Jean-Christophe et Winnie.

Le temps a passé. Jean-Christophe, le petit garçon qui adorait arpenter la Forêt des Rêves bleus en compagnie de ses adorables et intrépides animaux en peluche, est désormais adulte. Mais avec l’âge, il est devenu sérieux et a perdu toute son imagination. Pour lui rappeler l’enfant attachant et enjoué qu’il n’a jamais cessé d’être, ses célèbres amis vont prendre tous les risques, y compris celui de s’aventurer dans notre monde bien réel…

C’est devenu une véritable mode chez Disney. Tous les grands classiques d’animation vont désormais connaitre une adaptation en prise de vue réelle. Après Cendrillon, le livre de la jungle ou encore la Belle et la Bête, voici venir l’adaptation live de Winnie l’Ourson.

Et pour cette adaptation, Disney décide de transposer ses personnages à une autre époque du dessin animé. Comme pour le Hook de Spielberg où Peter Pan était un adulte et avait oublié le Pays Imaginaire, ici, Jean-Christophe est aussi un adulte qui a oublié son enfance et ses aventures dans la forêt des rêves bleus.

Après une introduction rapide de l’enfance de Jean-Christophe, on retrouve ce dernier, adulte menant une vie de famille dans laquelle les règles et le travail ont pris une place plus importante, voir trop importante au détriment de sa fille et de sa femme. C’est alors que Winnie l’ourson et ses amis débarquent à nouveau dans la vie de Jean-Christophe.

Le pitch du film est assez classique et ne surprendra personne. D’ailleurs, ce n’est pas ici le but. Winnie l’ourson n’étant pas connu pour avoir des histoires complexe. Tout est ici léger mais traité avec une tendresse magique.

La véritable force du film repose sur Winnie,Tigrou, Bourriquet ou encore Porcinet. Oui, toute la bande est bien présente. Mais plus intéressant au-delà des dialogues savoureux qui devrait ravir les fans avec une certaines nostalgie, c’est surtout l’apparence qui leur ai donné. Un coté peluche qui renvoie à la création des personnages par l’auteur A.A Milne. Difficile de ne pas tomber sous le charme de Winnie et de son ballon rouge. Encore plus grâce à la voix mythique de Jim Cummings qui lui donne vie.

Ewan Mcgregor est quant à lui impeccable dans le rôle de Jean-Christophe et se donne à cœur joie dans cette comédie d’aventure familiale.

Réalisé par Marc Forster, le film bénéficie d’une mise en scène sobre mais gracieuse. Si la lumière du film peut paraître sombre, cela rentre totalement en adéquation avec le paysage londonien et l’époque d’après guerre du film.

Le film porte d’ailleurs un regard intéressant sur la famille et la société. On y retrouve beaucoup de thème symbolique comme le travail, le mariage et l’éducation des enfants. Le personnage de Madeleine est à ce titre très réussi et donnerait presque envie de la voir dans une histoire à part avec Winnie et ses amis.

Jean-Christophe et Winnie est un film familiale touchant et attachant qui ravira avant tout les adultes et les jeunes parents qui redécouvriront Winnie et qui ont grandi avec. Les plus jeunes devraient cependant aussi s’amuser mais être moins touchés par le film .