Comédie, Critiques de films, Drame, Fantastique

Critique: Les Âmes de Papier de Vincent Lannoo

Pierre Richard trouve en Stéphane Guillon un nouveau complice dans ce conte de Noël.

 

Affiche des Âmes de Papier de Vincent Lannoo (2013)
Affiche des Âmes de Papier de Vincent Lannoo (2013)

 

Vincent Lannoo est un touche à tout. Après le pamphlet ecclésiastique sanglant Au Nom Du Fils vainqueur du dernier Mélies d’Or (enfin, avant pour les français vu que le film sort début mai d’après Allociné), il s’essaie à la comédie fantastico-dramatique. Les Âmes de Papier est un film que j’ai déjà eu l’occasion de voir 2 fois et où, à chaque fois, la magie a opéré. Le film, qui a un très beau titre soit dit en passant, raconte comment un écrivain d’oraisons funèbres (Stéphane Guillon)  se voit partager une aventure avec une de ses clientes (Julie Gayet). Une aventure particulière évidemment car le défunt époux de la cliente (Jonathan Zaccai) y est impliqué. Et comme si rien n’était déjà assez compliqué, le voisin de l’écrivain (Pierre Richard) va se mêler de tout.

 

 

Le pitch est particulier donc et le film l’est tout autant car, comme dit plus haut, c’est aussi bien une comédie qu’un film fantastique et dramatique. Les 3 genres sont habilement mélangés et dosés. Il n’y a pas un genre qui prend le dessus sur un autre et c’est ce qui est particulièrement plaisant. Le film parle un sujet assez grave qui est la mort mais l’aborde de manière légère. C’est ce qui est vraiment intéressant. Ce mix des genres et cette légèreté font de ce film un objet original qui plaira à beaucoup de monde. Il souffre toutefois de quelques problèmes de rythmes. Cela est entre autre du à la partition musicale qui diffère en fonction des personnages. L’idée est louable et fonctionne la majeure partie du temps mais cela peut perturber certaines personnes.

 

Extrait des Âmes de Papier de Vincent Lannoo (2013)
Extrait des Âmes de Papier de Vincent Lannoo (2013)

 

Le premier rôle est joué par le trublion Stéphane Guillon. C’est un choix audacieux sachant que l’homme n’est pas forcément le plus apprécié dans l’hexagone. Il faut quand même avouer qu’il s’en sort très bien, notamment grâce à son partenaire Pierre Richard. Le duo fonctionne extrêmement bien et on ressent la complicité qui les a liés sur le tournage. On en viendrait presque à croire qu’ils ont été voisins toute leur vie. A leurs côtés, on retrouve Julie Gayet dans le rôle de cette jeune veuve mère d’un petit garçon. Elle est aussi très bonne. Le rôle du père est, quant à lui, joué par Jonathan Zaccai. Ce personnage donne d’ailleurs lieu à quelques scènes cocasses, que ce soit avec Stéphane Guillon ou Julie Gayet.

 

Jonathan Zaccai et Stéphane Guillon  dans Les Âmes de Papier (2013)
Jonathan Zaccai et Stéphane Guillon dans Les Âmes de Papier (2013)

 

Reste plus qu’à espérer que ce film rencontrera son public en salles. C’est un joli conte de Noël qui plaira aux petits comme aux grands. Ce n’est pas enfantin pour autant mais c’est un film intelligent qui touchera tout le monde. Il n’est pas trop fleur bleue non plus ce qui n’est pas plus mal d’ailleurs. Bref, Les Âmes de Papier est un film à aller voir lors de sa sortie, vous ne serez pas déçus.