Action, Critiques de films

Critique: Non-Stop de Jaume Collet-Serra

Je vous chercherai, je vous trouverai et je vous tuerai

Un avion. Un air marshall aux abois. Un mec complètement fou. Une bombe. Une demande de rançon. 1 mort toutes les 20 minutes. 145 innocents. 1 coupable. C’est un peu le cocktail que propose Jaume Collet-Serra dans son nouveau film. Lors d’un vol transatlantique à destination de Londres, un air marshall (Liam Neeson) reçoit sur sa ligne sécurisée un sms venant d’un passager réclamant 150 millions de dollars sous menace de tuer un passager toutes les 20 minutes. La question que chacun est en droit de se poser est évidemment, comment quelqu’un peut-il tuer une autre personne et s’en tirer sans se faire remarquer dans un endroit si restreint? Et bien les scénaristes ont trouvé toutes sortes d’astuces qui répondent à la question.

L’histoire de ce nouveau action movie, genre cher à Liam Neeson, n’est pas révolutionnaire. Des thrillers dans des avions, il y en a quelques uns: avec des serpents, avec Harrison Ford, avec Wesley Snipes,… Il fallait bien qu’arrive un jour celui avec Liam Neeson. Ce bon vieux irlandais est, depuis Taken, devenu une star des action movies. Sur le tard donc. Ici, il doit donc traquer un terroriste qui le menace par sms. Original? Un peu. Efficace? Par moments. Si l’idée n’est pas mauvaise, elle montre vite ses limites. Cela fonctionne relativement bien pendant une heure mais, par la suite, le rythme s’essouffle. La tension reste présente mais on sens que les scénaristes ont eu du mal à cloturer de manière correcte le scénario. Arrive le moment où le méchant déballe les raisons du pourquoi du comment, des drames de son enfance, du fait que son chaton est mort quand il avait 5 mois et qu’il ne s’en est jamais remis, qu’il n’a jamais réussi à faire voler un avion en papier et patati et patata. Bref, des raisons qui sont toutes aussi ridicules les unes que les autres et qui décridibilisent totalement ce qu’on vient de voir pendant 1h40. Existe-t-il encore un bon scénariste de films d’action à Hollywood? Cela reste à prouver.

Heureusement, Jaume Collet-Serra n’est pas totalement une brêle en ce qui concerne la mise en scène. Ca ne révolutionne rien non plus, est loin d’être extraordinaire mais ça fait le boulot. En même temps, filmer un huis-clos dans un avion n’est pas chose aisée non plus. Cela n’empêche qu’il y avait probablement parfois mieux à faire mais bon, comme je le disais, il fait le boulot nécessaire et le film fonctionne malgré tout.

Liam Neeson joue le rôle de l’air marshall Bill Marks. C’est un personnage qui déteste voler, est alcoolique et fume dans les toilettes des avions (han c’est pas biiiiieeeennnn). Le gaillard sait y faire en héros d’action depuis Taken. C’est même plus ou moins les seuls rôles qu’on veut encore bien lui donner malheureusement. Elle est loin l’époque de La Liste De Schindler et Mission. Il fait du boulot convenable, encore heureux. Dans la cabine de l’avion on retrouve également Julianne Moore qui joue la potiche de service, la (peut-être) prochaine oscarisée du second rôle Lupita N’yongo qui ne sert à rien, l’excellent Anson Mount qu’on ne voit malheureusement pas assez et d’autres acteurs dont, finalement, on se fiche un peu vu que le seul héros c’est ce bougre de Liam.

Au final, Non-Stop n’est qu’un petit film d’action pas totalement déplaisant mais qui aurait pu être vraiment intéressant si plus de travail avait été fourni au niveau du scénario et de la mise en scène. Les acteurs ne sont franchement pas géniaux non plus et même la bande originale ne parvient pas à mettre de la tension supplémentaire. Enfin bref, c’est un film qu’on prendra plaisir à regarder sur TF1 ou RTL-TVI un dimanche soir mais pas beaucoup plus.