Comédie, Critiques de films

Critique: Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu? de Philippe de Chauveron

Quand la multiculturalité s’invite dans une bonne famille française…

 

Affiche de Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu de Phillipe de Chauveron (2014)
Affiche de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu de Phillipe de Chauveron (2014)

A notre époque, si il y a bien un sujet qui fâche, c’est l’immigration et toutes ces générations d’immigrés devenus français. Alors du coup, quand, dans une famille de 4 filles, toutes celles-ci épousent un arabe, un juif et un chinois, les parents n’espèrent plus que la petite dernière épousera un bon petit français catholique. Heureusement, il sera bien catholique, mais français non et blanc, encore moins. C’est le summum pour les parents et cela va donner lui à des conflits familiaux.

 

Un sujet pareil, c’est toujours délicat. Surtout quand tant de clichés existent sur les religions et la couleur des gens. Malgré la bonté de l’homme, on rit tous de blagues racistes. C’est quelque chose qui fonctionnera toujours. Alors autant utiliser cet humour et tous ces clichés et stéréotypes afin d’en rire. Le réalisateur a donc élaboré un scénario qui, bien que pas révolutionnaire, utilise tout cela afin de faire rire les gens et, malgré tout, ammener une réflexion pas dénuée d’intérêt sur la multiculturalité.

 

Je n’essaie pas de vous vendre la comédie de l’année, ce n’est pas le cas (bien que ce soit probablement ce qui y a eu de mieux depuis le début de l’année) mais, il faut être honnête, c’est très efficace. Les vannes sont là continuellement, et, à force, il y en a qui fonctionnent. Elles ne fonctionnent pas toutes bien entendu mais il est impossible de ne pas rire pendant tout le film. Et ce qui est bien dans ce film, c’est que personne n’est épargné. Juifs, noirs, arabes, chinois, catholiques, tous y passent. Tous les lieux communs que les gens ont à leur propos sont exploités. Utiliser les clichés, énormément de films le font. Ca ne fonctionne pas souvent car ces poncifs sont trop souvent éculés. Or ici, ces stéréotypes, bien qu’êxtrèmement classiques, sont toujours utilisés par une grande partie de la population ce qui fait qu’ils ont une raison d’être et sont efficaces dans cette comédie. Petit bémol toutefois, le film est très franchouillard et parfois graveleux dans son humour mais, dans l’ensemble, c’est de bonne facture.

 

Extrait de Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu de Philippe de Chauveron (2014)
Extrait de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu de Philippe de Chauveron (2014)

En tête d’affiche, on retrouve Christian Clavier (qui n’avait plus signé une bonne comédie depuis un bail) plus en forme que jamais. Plus proche de ce qu’il faisait au moment du Splendid et des Visiteurs, il faut bien avouer qu’il est vraiment bon dans son rôle de bon père de famille bourgeois aux valeurs chrétiennes profondes. On retrouve certains de ses mimiques qui nous semblent si familières et qu’on a plaisir à retrouver. Il est excentrique, souvent dans l’exagération mais, c’est qu’on aime chez lui. Dans le rôle de son épouse, il y a Chantal Lauby qui n’est pas en reste non plus. Si le talent comique de Christian Clavier est bien connu, certains soupçonnaient moins celui de Chantal Lauby qui assure dans le rôle de la mère. Ses scènes avec le prêtre de Chinon sont vraiment drôles.

 

A propos des seconds rôles, on peut dire que le casting est réussi, que ce soit au niveau des filles ou de leurs conjoints. Chacun a sa puissance comique et, lors de scènes réunissant tous les couples, on se régale. Comme je le disais plus haut, ça peut parfois être un peu lourd mais, il y a tellement de blagues que beaucoup fonctionnent très bien sur les spectateurs.

 

Pour conclure, on peut dire que Qu’a-t-on fait au bon dieu est une comédie réussie qui, bien qu’elle soit parfois facile, arrive à atteindre son objectif: faire rire les spectateurs.