E-cinéma/VOD/Vidéos

Test DVD : Ici-bas, de Jean-Pierre Denis

L’un des films les plus sobres et justes de l’année 2011 sort en DVD. L’occasion de découvrir, si ce n’est pas déjà fait, l’une des futurs grands talents du cinéma français, Céline Sallette. 

 

 

Fin 1943 sous l’occupation, Sœur Luce, une religieuse à la dévotion et au dévouement exemplaires, est infirmière à l’hôpital de Périgueux. La rencontre d’un aumônier, Martial, passé dans les rangs du maquis et à la foi profondément ébranlée, bouleverse son existence. De l’amour du Christ à celui d’un homme, Sœur Luce vit une passion pour laquelle elle finit par quitter le couvent et ses sœurs. Mais elle se heurte vite au mur de la réalité et des passions. Trahie, Sœur Luce se sent abandonnée des hommes et de Dieu… Un matin, à la Poste centrale, des employés membres d’un réseau de la Résistance interceptent un courrier anonyme à l’adresse de la Kommandantur…

 

Dans la jungle des sorties hebdomadaire, difficile d’y voir clair dans ce qui est proposé. Si le cinéma français est vendu sous les noms d’Intouchables, The Artist ou Polisse, il ne faudrait pas oublier ceux qui ont profité d’une distribution quasi fantômatique, sitôt vu, sitôt oublié. Ici-bas est  l’une d’eux. Une histoire plus complexe qu’elle ne peut l’être le papier, présentant des enjeux divers et des sentiments et personnages plus tiraillés. Au réalisateur de réussir à nous captiver et à enrober son bel objet dramatico-romantique d’une belle enveloppe visuelle. Ici-bas peine à accrocher le spectateur dans la première heure, la faute à une froideur intimiste qui fait du film un objet sobre et intrigant. On en retient surtout la prestation de la talentueuse et ténébreuse Céline Sallette (L’Apollonide, Avant l’aube), assurément l’une des futures grandes actrices de sa génération. Elle domine, survole son sujet, tout en sobriété et chaque apparition à l’écran peut soulever une petite intrigue. Les thématiques et l’histoire se verront plus pertinentes dans la dernière demi-heure. La trahison devient alors le trait commun d’une histoire d’amour, d’une guerre, et d’une religion. Ou comment les trois arrivent à se lier entre deux personnages tiraillés entre leurs sentiments et leurs obligations. Jean-Pierre Denis (Champs d’honneur, Les blessures assassines) filme un amour déchu et la remise en question de croyance au milieu d’une société en mouvement en pleine Second Guerre mondiale. Il assume une mise en scène figée, trop sobre sûrement, qui empêche toute viscéralité.
L’avis : Sauvé par son final, Ici-bas séduit surtout pour une nouvelle excellente prestation de Céline Sallette, religieusement efficace.

 

Eric Caravaca et Céline Sallette, objet d'une histoire charnelle impossible
Eric Caravaca et Céline Sallette, objet d'une histoire charnelle impossible

 

Informations sur le DVD

 

Contenu du DVD:

Making-of (25 min)

 

Informations techniques:

DVD 9 – Zone 2 – PAL – Format 2.35 (16/9 compatible 4/3) – Couleur – Son Stéréo et Dolby 5.1 – Durée : 100 min

 

Prix de vente conseillé à 19,99 € (DVD)